Herpès et SIDA...

SIDA et Herpès

L’herpès peut il provoquer le SIDA ?
Non, le virus de l’herpès n’est absolument pas lié à l’immuno déficience humaine (VIH).

Ce sont deux virus différents, aussi difficile à éradiquer, mais dont les conséquences aussi sont différentes, l’un étant mortel bien sur.

Herpès et contagion

Votre herpès ne se transformera pas en SIDA. Si vous êtes séropositif, vous n’aurez pas non plus un herpès en prime, d’office.

Si vous êtes séropositif, il faudrait que vous soyez en contact avec une personne en phase de poussée, pour attraper le virus de l’herpès. Mais de la même façon qu’une personne saine l’attrapera au contact des vésicules, excessivement contagieuses.
Vous ne l’attraperez pas plus facilement parce que vous êtes séropositif.

Voilà ce qu’il en est pour la contagion.

VIH et Herpès

Par contre, il est évident que pour une personne atteinte du VIH, être contaminé par le virus de l’herpès, de type 1 ou 2, sera très difficile à soigner, à cause de la faiblesse de ses défenses immunitaires, et surtout les récidives seront malheureusement plus fréquentes.

Par contre, dans le cas inverse, si vous êtes porteur du virus de l’herpès, des études scientifiques ont démontré que les plaies de l’herpès pouvaient favoriser une infection par le VIH. Les plaies pourraient rendre plus facile l’entrée dans le corps par ces endroits pour le virus du SIDA, lors de relation sexuelle ou contacts prolongés…

Le fait d’être dans une phase de récidive pourrait donc vous faire attraper le virus du SIDA plus facilement en cas d’herpès génital et de relations sexuelles. Si vous contactez un herpès alors que vous êtes séropositif, les difficultés vont être encore augmentées, mais dans les deux cas, il n’y a aucune relation directe entre les deux virus.