Herpès : Les symptômes de l'herpès

Comment est contagieux le virus de l'herpès

Le virus de l’herpès se transmet par contact direct à partir de la zone infectée.

Le virus de l’herpès ne se transmet pas pendant la phase de repos, mais il peut effectivement être transmis sans que la personne infectée ne se rende compte qu’elle est dans le début d’une récidive, auquel cas, elle ne présente pas de symptômes extérieurs.

C’est souvent de là que vient la confusion lorsque l’on admet que le virus puisse être contagieux même pendant la période de repos.

Donc, période de repos entre deux poussées, pas de contagion ; début de récidive, sans signes extérieurs, sans symptômes apparents, début de la contagion…

Alors, oui, malheureusement, le virus, qu’il soit de type HSV1 (du visage) ou HSV2 (herpès génital), peut se propager entre deux récurrences, en l’absence de signes extérieurs, et sans que la personne infectée ne le sache vraiment, surtout dans les premiers temps de son infection, lorsqu’elle ne maîtrise pas encore bien ses signes avant-coureurs de l’apparition des poussées.

C’est ce que l’on appelle en terme médical une transmission asymptomatique, sans symptôme.

Les signes précurseurs d’une poussée, fatigue, picotements, démangeaisons, ne se voient pas de l’extérieur, mais sont le signe que le virus commence son activation à l’intérieur. Et pendant cette période de signes précurseurs, la personne est alors très contagieuse, alors que rien ne laisse apparaître visuellement une quelconque manifestation d’infection. C’est une des raisons pour laquelle le virus se transmet si facilement et que des milliers de personnes en soient infectées.

La personne porteuse du virus, si elle n’est pas encore habituée à ses poussées, et même d’ailleurs si elle est habituée, oublie souvent ses signes précurseurs avant les poussées, et quand elle fait le lien, c’est un peu tard …, ne se rend pas compte elle-même qu’elle est dans le début d’une récidive. C’est surtout un coup de fatigue soudain qui est le premier signe avant coureur. Mais ce coup de fatigue n’interpelle pas forcément, sauf quand on a une grande habitude de ses poussées, car ce coup de fatigue peut venir aussi de sa vie de tous les jours.

Malheureusement, le virus lui commence déjà à être actif et peut se transmettre à ce moment là, par contact direct, sans que la personne infectée s’en rende compte. Le virus peut donc être transmis sans le savoir.

Les enfants avec un système immunitaire pas encore développé, peuvent être exposés à l’herpès avec un seul baiser d’une personne qui les aime…

Le virus de l’herpès est excessivement contagieux, même si l’on ne voit pas de symptômes extérieurs.